Par Kevin | Publié le 18/10/2021 à 12h08

La taille de la vigne

Taille de la vigne au Domaine La Madura

Saviez-vous que la taille de la vigne est l’une des étapes primordiales au bien-être de la vigne ?

La taille de la vigne est une étape importante car la vigne est une liane qui pousse très rapidement. Au cours de l’année, la vigne se développe pour obtenir de beaux raisins 🍇. Après la récolte, la vigne passe au repos végétatif (en mode cocooning 😊), jusqu’à perdre ses feuilles, indiquant ainsi le début du repos hivernal. C’est à ce moment-là que les vignerons vont tout faire pour maîtriser la qualité et la quantité de leur future production, selon les régions et les philosophies.

La taille de la vigne, à quoi ça sert ?
  • Tout d’abord, à limiter l’acrotonie* car la vigne est une liane (*l’acrotonie est un phénomène de développement de la vigne qui favorise l’alimentation des bourgeons à l’extrémité des rameaux.).
  • Ensuite, à réguler la vigueur. Il faut pour cela laisser le nombre suffisant de bourgeons par rapport à la capacité de la plante.
  • Puis, maîtriser le développement végétatif.
  • Et enfin, obtenir un raisin sain et avec une belle maturité.
La première étape de la taille

Avant de tailler la vigne, il faut d’abord étudier le pied de vigne en lui-même pour lui refaire une beauté, une forme et une charge. La charge est le nombre de bourgeons visibles laissés ; celle-ci conditionne le nombre de grappes, le rendement  ainsi que la concentration aromatique du raisin. Toutes les régions n’ont pas les mêmes charges au moment de la taille. En effet, de nombreux facteurs rentrent en compte, comme le cépage, le climat, l’âge de la vigne et le sol avec son système racinaire. Plus un cépage est fertile, plus il va falloir tailler court.

À quel moment faut-il tailler la vigne ?

Ensuite, il y a le choix de la date de la taille. Celle-ci se déroule de décembre à mars, au moment du repos végétatif de la vigne, après la tombée des feuilles. Autrement, il y aurait une mauvaise mise en réserve pour la plante, ce qui provoquerait un débourrement retardé et plus chétif.

Les différents systèmes de taille

Puis, une fois ces étapes effectuées, il reste à choisir le système de taille. Deux longueurs de taille peuvent être pratiquées :

  • la taille courte qui consiste à laisser 2 à 3 bourgeons par sarment (rameaux ou bois)
  • la taille longue qui consiste à laisser au minimum 4 bourgeons par sarment.

Aussi, il existe différents systèmes de taille, selon le type de vigne :

  • Gobelet (taille courte)
  • Cordon de Royat (taille courte)
  • Guyot Simple (taille longue)
  • Guyot Double (taille longue)
  • Sylvez
  • Lyre
  • Scott Henry

Les 4 premiers (Gobelet, Cordon de Royat, Guyot Simple, Guyot Double) sont les principaux utilisés en France.

Vous avez aimé l'article ? Partagez le !
Plus de contenus...