Par Alexandra | Publié le 18/10/2021 à 13h00

Quelles sont les principales caractéristiques du vin?

Les caractéristiques du vin

Quelles sont les principales caractéristiques du vin?

Vous vous êtes déjà demandé quelles sont les principales caractéristiques du vin? Nous allons y répondre dans cet article. En effet, plusieurs caractéristiques entrent en jeu pour déterminer ce que l’on appelle “Le profil d’un vin”. Il s’agit du sucre, de l’acidité, du tanin, de l’alcool et du corps.

Le sucre

Tout d’abord, intéressons-nous au sucre. Le sucre présent dans le vin est issu des sucres résiduels ou SR. Il s’agit des sucres restants dans le vin après la fermentation alcoolique. Ce sont les sucres qui n’ont pas été transformés en alcool.   

Ainsi, plus un vin aura une teneur en sucre importante, plus il sera doux et même liquoreux pour les plus sucrés. Les vins secs ont donc une teneur en sucre plus faible. De plus, plus la teneur en sucre d’un vin est importante, plus le vin sera donc calorique ! Par exemple, un vin sec a une teneur en SR de 1 à 4 grammes, pour 0 à 5 calories. Un vin liquoreux aura une teneur en SR de 120 à 220 grammes, pour 60 à 108 calories.   

L’acidité

Ensuite, parlons de l’acidité d’un vin. Les principaux responsables de la saveur acide d’un vin sont les acides. L’acidité du vin est généralement comprise entre 2,5 pH et 4,5 pH. À titre de comparaison, le pH neutre est de 7 (l’eau par exemple) alors que le pH d’un citron est de 2,6. Ainsi plus le pH est faible, plus l’acidité est marquée. La plupart des acides présents dans le vin proviennent des raisins. On parle alors d’acides tartriques (doux comme la banane), malique (fruité comme pomme verte) et citrique (comme le citron). 

Aussi, plus le raisin mûrit, moins il devient acide. Une vigne cultivée dans un climat frais, où le raisin mûrit moins facilement, donnera donc des vins avec une acidité plus forte. À l’inverse, plus le vigneron laisse mûrir les raisins, plus l’acidité va diminuer et plus le taux de sucre va augmenter.

Les tanins

Continuons avec les tanins. Dans le vin, les tanins se trouvent dans la peau des raisins, les pépins, la rafle et les fûts. Plus un fût de chêne est neuf, plus les tanins seront marqués. Ils sont une caractéristique des vins rouges puisque les vins blancs fermentent sans la peau. Les tanins sont riches en antioxydants mais aussi amers et astringents

Ainsi, un vin riche en tanin donnera la sensation de sécheresse dans la bouche, souvent décrite comme “râpeuse”. C’est pourquoi, les vins tanniques sont souvent servis à table avec une viande rouge, du gibier ou des fromages. Mais les tanins évoluent avec le temps et deviennent ainsi plus soyeux. C’est notamment le cas des vins de Bordeaux, très tanniques, qui sont donc adaptés à un long vieillissement.

L’alcool

Parlons maintenant de l’alcool. L’alcool dans le vin est le résultat de la transformation par les levures du moût de raisin (sucre) en éthanol. Il joue alors un rôle essentiel dans les arômes du vin car c’est lui qui les véhicule jusqu’à votre nez. La sensation de brûlure dans le fond de la gorge marque la présence de l’alcool.  

Ainsi, on dit qu’un vin est “capiteux” lorsque celui-ci est riche en alcool. L’alcool apporte aussi de la viscosité et du corps au vin.  

Le corps

Enfin, terminons par le corps. En fonction de sa teneur en sucre, de l’acidité, des tanins et du degré d’alcool, un vin peut être plus ou moins léger ou puissant

Ainsi, on dira qu’un vin est léger lorsque l’acidité est forte, le degré d’alcool plutôt faible et qu’il présente moins de tanins et de sucre. À l’inverse, un vin plus puissant présente une acidité plus faible, un degré d’alcool plus élevé, plus de tanins et de sucre. 

Découvrez maintenant notre article sur “Savoir déguster un vin”.

Vous avez aimé l'article ? Partagez le !
Plus de contenus...